Pochette de Nous Sommes Les Ruines
One For Jude
Nous Sommes Les Ruines

autoproduction /
CD

Site du groupe

Partager

Fascinant univers que celui de One For Jude, apparu à la fin des années 90 avec une musique entre coldwave et dark-folk, le groupe n'a cessé de creuser un sillon hors champ, délaissant les poncifs à la fois au niveau textuel et musical. Des mots toujours portés au-delà du commun, une poésie parfois surréaliste, parfois brute, toujours étroitement liée à l'humain, à l'existence et à l'histoire. Nourrie par une basse cold plombée qui entoure les mélodies de son emprise, striée par la voix si particulière, tour à tour brisée, grinçante ou endolorie de Billy Amzal, rehaussée désormais d'arrangements électroniques adroitement mêlés au corps sonore, One For Jude impose une musique coldwave pétrie d'humanité, souvent endeuillée et mélancolique. « Nous Sommes Les Ruines », première partie d'un album composé de deux disques (cf : chronique d' « Au Revoir Shoshana »), se pare de ballades froides comme le plombé « Dante » ou la montée finale de « Jacques Le Mineur » qui font écho aux rampantes élégies cold du début des années 80. « Colonel » et surtout « Pretend » (superbe ode en anglais) prolongent ce festin noir, faisant de ce disque un frère du Cure gris écarlate.


silver edward

mercredi 23 janvier 2013